Pourquoi faut-il bien mastiquer ?

17 Oct 2020 | Nutrition | 1 commentaire

Vous prenez-vous réellement le temps de manger ? Ou comme une grande partie des personnes vous êtes pressés lors des repas car la pause de midi est trop courte ?  Aujourd’hui on fait le focus sur l’importance de la mastication des aliments et ses nombreuses conséquences sur notre corps si celle-ci n’est pas complète.

Moi-même très gourmande et très énergique dans la vie de tous les jours, j’ai la fâcheuse habitude d’engloutir mon assiette en un temps record. Au fil du temps apparaissent certains désagréments et les conséquences peuvent être lourdes ! L’objectif de cet article est donc de comprendre pourquoi il est important de bien mastiquer ses aliments et quels bienfaits allons-nous en profiter.

LA MASTICATION, À QUOI ÇA SERT VRAIMENT ?

La mastication va permettre de déchirer et broyer les aliments. Cette action sera primordiale pour que la salive puisse dégrader les aliments afin de mieux absorber les nutriments dans l’estomac et l’intestin.

LE PARCOURS D’UNE MAUVAISE MASTICATION

VERS UNE DIGESTION DIFFICiLE

Une assimilation moindre et une digestion difficile : Si la mastication n’est pas complète, l’estomac devra prendre le relai pour réduire les morceaux et les ramollir. Ceci entraîne une dépense d’énergie énorme et lui demandera de travailler plus longtemps.

UNE ASSIMILATION AMOINDRIE

Autre conséquence d’une mauvaise mastication : l’assimilation des nutriments. Comme le cerveau n’a pas eu le temps d’analyser ce que vous mangez, il ne saura pas quelles enzymes produire et produira donc des enzymes “standards” qui seront moins efficaces. Puisque ces enzymes ne sont pas spécialisées, elles récupéreront moins de nutriments.

DES BALLONNEMENTS ET DOULEURS

Faute de pouvoir récupérer assez de nutriments, ces derniers passent ensuite dans notre intestin. C’est donc une quantité anormalement élevée qui arrive dans le côlon. La flore, trop chargée en nutriments se met à produire des gaz. C’est à ce moment-là qu’on peut ressentir des ballonnements ou même des douleurs.

Pour faire court : plus vous mâcher, mieux vous allez digérer. Une meilleure mastication peut améliorer certains problèmes digestifs et apporte son lot de bienfaits.

LES VERTUS INSOUPÇONNÉES DE LA MASTICATION

POUR SOULAGER LES TROUBLES DIGESTIFS

Prendre le temps de manger et ensaliver vos aliments va permettre de faciliter le travail des enzymes digestives. La digestion se fera avec plus de douceur et vous aidera à prévenir les ballonnements ou les douleurs.

POUR UNE MEILLEURE GESTION DU POIDS

La mastication va en partie déclencher la satiété, c’est-à-dire la sensation de n’avoir plus faim. Le fait de mâcher suffisamment provoque après 15 à 20 minutes la libération par le cerveau de l’histamine. C’est elle qui va transmettre le message « stop je n’ai plus faim !».

C’est pourquoi, si nous mangeons trop vite, nous avons de fortes chances de manger plus que besoin ! Notre corps n’aura pas eu le temps de signaler la fin du repas une fois rassasié. De plus, l’histamine joue aussi sur le métabolisme des lipides, elle augmente leur élimination, l’organisme accumule donc moins de gras quand on mâche suffisamment !

POUR PLUS D’ÉNERGIE !

Pour faire simple, moins nous mastiquons et plus notre digestion va mobiliser de l’énergie pour faire le travail en plus que la mastication n’a pas faite. Cette énergie demandée en plus représente le fameux “coup de barre” que l’on ressent après certains repas.

Si le travail de mastication est bien effectué, cela va alléger le travail pour nos organes, nous aurons donc moins de fatigue et moins d’usure à long terme.

POUR UNE MEILLEURE SANTÉ DES DENTS

Fait intéressant : la surproduction de salive participe au maintien de l’équilibre de la cavité bucco-dentaire et régule même le pH de notre bouche.

LE MEILLEUR POUR LA FIN : COMMENT PRENDRE L’HABITUDE DE BIEN MASTIQUER ?

MANGER DANS LE CALME

Pas besoin d’aller jusqu’à manger dans le silence, le simple fait de manger dans un environnement calme vous permet par exemple entendre le bruit de votre propre mastication. Le cerveau ayant reçu certains signaux, se mettra à envoyer les bonnes informations à notre système digestif.

ESSAYER DE POSER LES COUVERTS ENTRE CHAQUE BOUCHÉE

Exercice plus ou moins inconfortable pour les pressés de l’assiette, mais en nous forçant cela va permettre de bien mâcher chaque bouchée avant de reprendre la suivante.

MASTIQUER DES DEUX CÔTÉS

Cette astuce permet d’éviter d’éventuels déséquilibres au niveau articulaire des mâchoires.  

1 Commentaire

  1. Sylvie

    Pour une meilleure prise de conscience et donc d’efficacité, manger en face d’un miroir peut aider. Ce n’est pas forcément très agréable, mais très révélateur. On ne se voit jamais en train de manger.
    Où se filmer, ce qui permet d’être plus vrai dans sa façon de prendre ses repas. Mieux faire cela en étant seule.

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. - NATUROPATIA DIGITAL - […] Fuente: Citron Jonquille […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article c'est penser à la santé de nos proches 💚

a propos

Charline Klein

Charline Klein, créatrice de Citron Jonquille, souhaite te partager des articles et infographies autour de la naturopathie et des pratiques holistiques, à travers un blog simple, qui s’adresse à tous, pour faire pétiller ta santé et ton esprit !

retrouver moi sur